MERCI !

Après plus de 10 ans d'existence, Armor TV a été contrainte d'arrêter d'émettre le 31 décembre 2016.

Cette disposition est devenue inévitable suite à la décision du Conseil départemental des Côtes d'Armor de mettre fin au partenariat qui nous liait.

Les conséquences sont la suppression de 7 emplois permanents et 3 équivalents temps plein liés à l'activité de la chaine (intermittents du spectacle), ainsi bien sûr que la disparition des programmes qui vous étaient proposés à l'antenne.

Nous souhaitons remercier vivement tous ceux qui ont regardé, aimé et animé Armor TV.

Et tout d'abord le premier à y avoir cru : Claudy Lebreton. L'ancien président du Conseil départemental a d'emblée été convaincu par l'idée d'un média propre au territoire, à destination des Costarmoricains présents sur le département ou vivant ailleurs (en France ou à l'étranger). Et ce de façon indépendante. D'où l'idée à l'époque novatrice d'une chaine de télévision sur internet, conventionnée par le CSA : la première en France. Il y avait vu un accès pour tous à l'information locale, qu'elle soit économique, culturelle, sportive. A travers cette initiative commune, il avait également perçu un autre enjeu : créer et défendre l'emploi dans le département. Merci à lui.

Merci également à tous ceux qui ont fabriqué cette chaine et qui l'ont portée. Nous sommes fiers du travail accompli depuis toutes ces années.

Armor TV a été présente sur la majorité des événements et a contribué à faire connaître le département bien au-delà de ses frontières.

Nous avons proposé une programmation de qualité, sans publicité, et avons été à la source d'un certain nombre de nouveautés. Nous avons ainsi été les premiers à proposer une émission en langue bretonne en direct. Nous avons également proposé et diffusé en direct les premières émissions en gallo. Armor TV a été le coproducteur des premières diffusions en direct de la plateforme Arte Concert.

Nous sommes également fiers d'avoir produit pendant 4 ans l'émission itinérante Les Frères Jean, avec Jean Kergrist et Jean Lebrun de France Inter : une mensuelle exigeante et "poil à gratter".

Et puis bien entendu le travail au quotidien des journalistes, techniciens et responsable d'antenne, pour proposer une information de qualité et indépendante.

Sans oublier nos fidèles téléspectateurs, qui nous suivaient nombreux à travers le monde.

Pour tout ceci, merci à tous.